Cruel traffic

je-prefere-qu-ils-me-croient-mort-2126862

Je préfère qu’ils me croient mort, de Ahmed Kalouaz (Roman ado)

« Taper dans un ballon, c’est ce que Dieu nous a appris de mieux. On le lui a bien rendu, en sueur, en prières, mais ça ne suffit pas. J’ai la tête ailleurs, chez nous en Afrique au bord de l’immense fleuve. Sur les rives du Niger, certains m’avaient prédit des étincelles, des étoiles, de l’or au bout des pieds, de la lave sous mes talons. Ils avaient promis les clameurs, les effusions, les danses le long de la ligne de touche, les moments de transe et d’émotion. »

Loin des paillettes et du foot spectacle, il est une réalité nettement mois clinquante et qui fait froid dans le dos : le trafic de jeunes joueurs africains.

Victimes de recruteurs sans scrupules, de nombreux mineurs échouent sur le sol européen, démunis, abandonnés, laissés pour compte du sport business. Tous ont des rêves de gloire plein la tête, très peu endosseront les maillots des clubs les plus prestigieux.

Ahmed Kalouaz dénonce avec force cette réalité sordide qui gangrène l’univers du foot dans un roman court, implacable et poignant que tout le monde devrait lire, ados ou adultes, amateurs de foot ou non.

images9ETAJR34

Publicités
Cet article, publié dans Ado, Coup de coeur, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Cruel traffic

  1. Ping : Citoyens solidaires de Briançon | Blog de la bibliothèque municipale de Briançon

  2. Ping : Une date à retenir | Blog de la bibliothèque municipale de Briançon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s