Qu’ils y restent

  Qui? 

quils-y-restent 


Le loup, l’ogre, le vampire et le sorcier.

Quatre minis contes racontés sous forme de bande dessinée avec une chute commune, les auteurs s’inspirent de l’artiste Yvan Bilibine (1876-1942) illustrateur de contes russes pour créer de très belles planches. Une réussite.

 

Publicités
Cet article a été publié dans BD / Mangas, Coup de coeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s