« Les fiancées du djihad »

Peut-être avez-vous entendu, dimanche 11 décembre sur France Inter, l’émission de grands reportages « Interception » intitulée « Les fiancées du djihad » et consacrée aux très jeunes filles qui quittent la France pour rejoindre les rangs de l’organisation Etat Islamique.
(
Ecouter l’émission : https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-11-decembre-2016)

Ces témoignages, terribles et édifiants, sont rares car peu de femmes acceptent de parler.

et-mes-yeux-se-sont-fermes1Pour continuer d’explorer ce sujet brûlant et tenter de comprendre les mécanismes d’embrigadement de ces jeunes femmes vous pouvez aussi lire le roman de Patrick Bard, « Et mes yeux se sont fermés ».

Publié dans une collection pour ados, le livre est à mettre entre toutes les mains, parents et ados à partir de 14 ans.

C’est l’histoire de Maëlle devenue Ayat.
L’histoire d’une lycéenne rebelle que toutes les injustices révoltent, une enfant d’aujourd’hui, branchée et connectée, qui va rejoindre la barbarie et le néant.

 

Chaque chapitre donne la parole à Maëlle-Ayat où à l’un de ses proches :
mère, sœur, petit copain de lycée, prof, mari islamiste, « sœur » du djihad, assistante sociale…

Et chaque discours lève le voile sur une situation effrayante.

Les mécanismes de la radicalisation sont implacables.  Dès que Maëlle commence à surfer sur le net, à « liker » certains profils Facebook, sa chute est irrémédiable et vertigineuse.
Victime de manipulations mentales et de propagande complotiste (aliments soi-disant contaminés, médicaments qui seraient testes sur les enfants d’Afrique…), Maëlle sombre et devient inaccessible.

Le texte est sobre, sec et descriptif. Le constat est froid, on peut d’ailleurs n’éprouver aucune empathie pour l’héroïne tant son parcours semble irréel.
Et pourtant, beaucoup de françaises sont actuellement en Irak ou en Syrie, soldats ou épouses- esclaves de Daech.

Un texte indispensable pour débattre en famille, pour dénoncer les méthodes de l’organisation terroriste.
little-sister-benoc3aet-sc3a9veracA lire aussi sur le même sujet à la bibliothèque : « Little sister » de Benoît Séverac

Publicités
Cet article, publié dans Ado, Ressources en ligne, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s