Quand Senghor rencontre Vauban !

Samedi 17 juin, l’âme de Léopold Sédar Senghor a plané au-dessus des rues de la Cité Vauban.
Grâce au conteur sénégalais Abou Fall, qui a su se faire lyrique, mystique et humoristique, une balade contée originale a mené
le public du jardin de la bibliothèque jusqu’à la place du Temple, en passant par le Centre d’Art Contemporain

La beauté des textes de Senghor, le récit de son histoire personnelle et quelques mythes d’Afrique de l’ouest ont pu résonner dans un décor propice à l’imaginaire.

A l’aide d’instruments de musique traditionnelle, Abou Fall a également fait chanter le public à plusieurs reprises, l’entrainant avec lui dans un voyage musical et littéraire.
« Seul le rythme provoque le court-circuit poétique et transmue le cuivre en or, la parole en verbe » Ethiopiques (1956) L.S. Senghor

La Bibliothèque Municipale était heureuse d’organiser un rendez-vous convivial, inédit et basé sur le dialogue entre les cultures !

Publicités
Cet article a été publié dans Animation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s