A lire un soir d’Halloween…

Hugo de la nuit de Bertrand Santini

Des morts, des fantômes, des zombies, un cimetière, un secret. L’histoire d’Hugo, 12 ans à jamais, qui décède de manière particulièrement horrible le soir de son anniversaire et se retrouve projeté dans un univers fantastique à la Tim Burton.

Ne fuyez pas si vous n’aimez pas ces atmosphères un peu lugubres !

Car Bertrand Santini est un magicien qui transforme une nuit d’horreur en une fantaisie funèbre délicieusement envoûtante.  Chez lui les spectres portent des redingotes, partagent des repas invisibles, planent au-dessus du monde. Ils sont coléreux, drôles, effrayants, dingues et doux à la fois.

C’est unique, beau et poétique.

C’est à lire un soir d’automne, quand les ombres prennent des proportions inquiétantes, pour frissonner, un peu, pour rêver, beaucoup, pour déconnecter et comprendre l’importance de la vie et de l’amour.

Un roman pour ados qui joue dans la cour des grands et n’a rien à envier à la littérature adulte.

Publicités
Cet article, publié dans Ado, Coup de coeur, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s